Dream Machines

La veille de référence sur l'art assisté par Intelligence artificielle.

image_author_DAVID-JULIEN _Rahmil
Par DAVID-JULIEN Rahmil
7 articles
3 oct. · 5 mn à lire
Partager cet article :

Dream Machines #2 : ces artistes accusent les IA de copier leur art !

Salut a tous et bienvenue dans la newsletter Dream Machines, la veille consacrée à l’art généré par IA. Voici la veille de la semaine du 3 octobre 2022.

the dream of a machine by Möbius (via Dall-E)the dream of a machine by Möbius (via Dall-E)

Greg Rutkowski et les artistes copiés par les IA 

Parmi les artistes les plus utilisés pour orienter le style graphiste des images générées par IA, on retrouve très fréquemment le nom de Greg Rutkowski. Il faut dire que son style proche des mouvements baroques est au service de scène de fantasy épique tandis que ses productions sont très souvent en trending topic d’Art Station, un site dont les images alimentent les banques de données des IA. Sur sur le site artnet, l’artiste a donné son avis sur cette nouvelle technique qui repose sur le travail des autres. Pour lui, “les IA devraient exclure les artistes vivant de leurs bases de données”, précisant qu’il commençait à voir poindre un “énorme problème de droit d’auteur et de finance quand l’IA passe d’un objectif de recherche sans profit à un projet commercial fonctionnant sans la permission des artistes. Cet enjeu lié au droit d’auteur va sans doute être l’un des grands débats qui va défrayer la chronique dans les mois à venir. 

Source : https://news-artnet-com.cdn.ampproject.org/c/s/news.artnet.com/art-world/a-i-should-exclude-living-artists-from-its-database-says-one-painter-whose-works-were-used-to-fuel-image-generators-2178352/amp-page

DreamBooth, la solution pour implanter de nouvelles images dans Stable Diffusion

Étant donné que les bases de données d’images utilisées par les IA sont fixes, il était pour le moment impossible de créer des images avec votre tête (à moins que vous soyez connu et beaucoup photographié). Cette limite appartient au passé avec l’intégration de DreamBooth à Stable Diffusion. Il est désormais possible d’inclure n’importe quelles images au sein de votre outil de génération et ainsi faire du face swapping ou bien imaginer des autoportraits fantaisistes. Bien évidemment, ce genre de technologie permet aussi d’intégrer la photo de n’importe qui sur n’importe quelle image. Donc oui, inévitablement, il va y avoir des montages pornos comme à l'époque des deep fake.

Source : https://dreambooth.github.io/

Dall.E s’ouvre au grand public 

Ça y est ! Après avoir fait baver l’Internet par la qualité des images, le très célèbre Dall-E d’Open AI vient enfin de s’ouvrir au public. Vous pouvez vous inscrire et commencer à tester gratuitement l’outil qui est resté fermé pendant longtemps. Les résultats sont relativement éloignés de ce qu’on a l’habitude de voir sur Midjourney ou Stable Diffusion. 

Source : https://labs.openai.com/

Les artistes IA, sont-ils de vrais artistes ?

C’est le débat qui est en train de prendre le pas sur Twitter et il n’est pas près de s'arrêter. Pour le moment ça se bat à coup de threads et de mèmes. 

Wordalle : devinez le prompt

Comme le fameux jeu wordle qui consiste à deviner un mot lettre par lettre, Wordalle offre à peu près le même concept. À partir d’une image générée par Dall.e, vous deviner le prompt qui correspond. Vous avez 10 tentatives pour trouver la bonne. Bon courage !

Source : https://huggingface.co/spaces/huggingface-projects/wordalle

Clip interogator : un outil qui dévoile le prompt d’un image 

Tout est plus ou moins dans le titre. Ce notebook développé par pharmapsychotic et basé sur Clip analyse l’image et donne un classement des mots et des artistes utilisés pour obtenir ce résultat. On imagine que le résultat n’est pas encore totalement parfait, mais c’est un nouveau clou dans le cercueil des artistes voulant préserver le secret de leur prompt.

Source : https://twitter.com/pharmapsychotic/status/1557023866404458498

Dream Fusion : des mots à la 3D

Il fallait bien que ça arrive un jour. Un nouveau notebook permettant de générer des asset en trois dimensions. Pour le moment nous avons un article explicatif et un lien vers le projet, mais on sait que c’est désormais possible.

Source : https://dreamfusion3d.github.io/

L’artiste de la semaine : Graeme Anthony

Graeme Anthony squatte un groupe Facebook un peu particulier intitulé AIAfter Dark, consacré aux images générée par Stable Diffusion et pouvant être considéré comme NSFW. On y trouve des images et des dessins de filles plus ou moins nues, mais aussi des projets artistiques plus aboutit comme celui de Graeme Anthony qui mélange des corps et des éléments métalliques dans des cauchemars visuels rappelant Hans Ruedi Giger (le créateur du monstre d’Alien)  ou Shin'ya Tsukamoto (le réalisateur du film d’horreur Tetsuo). Ses créations sortent totalement de l’ordinaire et ont donc largement mérité leur place ici.

Graeme Anthony Graeme Anthony Graeme Anthony Graeme Anthony


L’outils de la semaine : Parrot Zone

Ce n’est pas à proprement parlé un outils mais plutôt une base de donnée d’aide a la création. Les équipe de Parrot Zone sont en quelques sorte des explorateurs de modèles d’images. Ils testent sur Stable Diffusion et Midjourney des artistes et des modifiers (des mots clés) pouvant êtres pris en compte dans les prompts et rendent leur travail public. 

C'est tout pour aujourd'hui. Si cette newsletter vous a plu, n'hésitez pas à vous abonner et à en parler autour de vous. J'en profite aussi pour vous faire la promo de mon autre Newsletter, Merci Internet ! qui explore les phénomènes Internet obscurs et fascinants ainsi que les artistes et les communautés qui sont derrière. Le dernier numéro est consacré au Mystery Flesh Pit National Park, une caverne de chair angoissante inventé par l'artiste Trevor Robert.